L'encyclopédie des saveurs. Livre de cuisine

Bien sûr, beaucoup, y compris moi, nous avons déjà arrêté de préparer une recette parce que nous n'étions pas convaincus par le mélange de saveurs. Nous ne voulions pas prendre de risque si nous n'aimions pas cette combinaison et la vérité est que Peut-être avons-nous manqué un jumelage qui nous surprendrait.

Les combinaisons de saveurs sont très subjectives, il est clair que ce que l’on aime n’est pas le cas, surtout quand on parle de nourriture où tous nos sens sont alertes, mais où il est nécessaire de connaître différents mélanges et de les appliquer à mes recettes. C'est pourquoi quand j'ai vu ce travail que je vous présente aujourd'hui, "L'Encyclopédie des Saveurs"Je savais que bien que ce ne soit pas un livre de recettes à utiliser, c'était mon livre.

Son auteur Niki SegnitElle raconte très agréablement avoir compris que, bien qu'elle cuisine depuis plus de vingt ans, elle ne se considérait pas comme une cuisinière, tout comme elle décrit un simple copieur des instructions de ses livres de cuisine, ce qui, selon l'auteur, dénotait un grand manque de confiance en soi

Il a alors compris qu’il avait besoin d’un manuel traitant de différentes combinaisons de saveurs et d’ingrédients. comprendre pourquoi une saveur se combine bien avec l'une et pas avec l'autre, ses aspects communs et ses différences, mais ce livre ne l’a jamais trouvé, c’est quand il a commencé timidement à en écrire un lui-même.

Il a commencé à ramasser un liste de saveurs, Pour être plus précis, laissant beaucoup sur la route pour ne pas rendre le travail aussi volumineux et contraignant sauf pour la pomme de terre, les glucides les plus courants ainsi que les condiments les plus courants, puisqu'elle les considère plus ou moins compatibles. avec tout.

Ensuite, il a divisé les arômes en seize catégories, telles que florale, agrumes, marine et terreuse. Parmi ces arômes différents sont couverts et classés, arômes appartenant même à des catégories disparates ayant généralement des qualités communes de la famille adjacente, de sorte que l'auteur développe un spectre à 360 degrés qu'elle appelle la roue de saveurs et qu'il est très utile d'avoir une idée générale de ce que l'on peut mélanger en un coup d'œil.

Ainsi, traverser cette circonférence une saveur nous amène à une autre, famille après famille. L'auteur reconnaît que cette roue que vous avez faite peut avoir une certaine limitation en fonction de la saveur à laquelle nous nous trouvons, car de nombreux ingrédients peuvent être inclus dans différentes catégories même selon qu’ils soient crus ou cuits.

Le travail avance en exposant une série de combinaisons entre deux saveurs, avec le chiffre impressionnant de 4851 couples possibles, mentionnant souvent l’auteur avec un plat spécifique, car il contient près de 500 recettes, mais est expliqué brièvement et de manière concise. Et ici, Niki Segnit ne veut pas nous faire connaître un livre d’instructions, mais ce qu’il veut, c’est que chacun puisse se développer comme qui dit son propre plat.

En résumé un livre de chevet gastronomique intéressant à découvrir par nous-mêmes dans notre cuisine. Et comme le rappelle l'auteur, ce qui nous permettra avec les mélanges de saveurs d'acquérir la confiance qui nous manque souvent pour agir seul.

Et selon elle, suivre les instructions d’une recette est comme un perroquet qui répète des phrases d’un livre, acquérir des connaissances sur la manière dont les saveurs se combinent revient à apprendre une langue, car cela nous permet de nous exprimer librement et d’improviser, ainsi que de cuisiner un plat comme nous le souhaitons.

L'encyclopédie des saveurs

Niki Segnit Éditorial Débat cuisine ISBN 978-84-9992-013-9 Prix 26,90 euros